Fundraising : les entreprises solidaires ! ADEQUALIS & Mines Douai

Tout comme le grand public, les entreprises françaises s’intéressent de plus en plus au Crowdfunding ou financement participatif. Elles représentent la première force contributrice dans les projets de Fundraising des établissements d’Enseignement Supérieur. Financement de projets courts, complémentarité budgétaire ou soutien de programmes de développement universitaire… Le Fundraising ou la solidarité entrepreneuriale… Explications

Le Fundraising en plein essor

Processus de sollicitation et de collecte financière sous forme de dons de particuliers, d’entreprises, de fondations ou d’organismes gouvernementaux, le Fundraising se développe en France depuis 2008. Connu tout d’abord dans le secteur de la solidarité, avec les plateformes de Crowdfunding, il séduit rapidement le secteur culturel et de la recherche. Technique de collecte de fond en pleine essor, le Fundraising convainc progressivement l’Enseignement Supérieur de son intérêt dans la diversification de leurs sources de financement.

Bien qu’encore inégal dans son organisation et dans le déploiement des ressources humaines impliquées, ce processus de financement s’étend maintenant à tous les établissements d’Enseignement Supérieur. De plus en plus de Fundraisers viennent compléter les bancs du personnel des établissements : Directeur du Développement des Ressources, Responsable Grands Donateurs-Partenariats Entreprises-Legs ou encore Chargé de Recherche Donateur… Le Fundraising se professionnalise d’année en année.

Selon l’Enquête de la Conférence des Grandes Écoles « Émergence du fundraising dans les Grandes Écoles en France » sortie en octobre 2015, les entreprises fournissent plus de 70% de la collecte des Grandes Écoles.

La tendance se poursuit également au niveau des autres établissements d’Enseignement Supérieur puisque la majorité des donateurs sont des entreprises.

le Fundraising permet de contribuer à des projets concrets et spécifiques dans le secteur particulier.

Pourquoi les entreprises s’intéressent-elles au financement participatif ?

Outre les avantages fiscaux très avantageux (60% du montant du don est déductible de l’impôt) les entreprises y voient le moyen de contribuer à des projets concrets et spécifiques dans le secteur qui les concerne. Les dons sont affectés à des projets précis avec des objectifs clairs et transparents. Le donateur suit sa dotation et observe rapidement le résultat de sa participation.

Les projets de Fundraising des établissements d’Enseignement Supérieur suivent les tendances économiques et les évolutions des attentes des entreprises. Ainsi, selon l’Enquête de la Conférence des Grandes Écoles, 60% des dons sont destinés au développement de l’enseignement et de la recherche. L’insertion professionnelle des étudiants (stage-formation continue-professionnalisation) représente également une grande préoccupation des projets de Fundraising (14%).

Toutes les filières d’enseignement développent leurs projets de Fundraising. Cependant, les structures les plus actives et productrices de projets appartiennent aux domaines de l’Ingénierie et du Commerce, secteurs dont les tendances de recrutement sont en hausse.

Les projets financés permettent aux établissements de se développer, de se maintenir ou encore d’améliorer la qualité de leur formation et d’enseignement. Une qualité qui ne peut qu’être bénéfique pour les entreprises !

Jean-François TAILLEZ, Gérant d’ADEQUALIS, vous explique les raisons de son engagement dans le Fundraising de Mines Douai !

Jean-François TAILLEZ et ADEQUALIS s’engage avec Mines Douai
Fermer le menu