L’enquête appréciative (appreciative inquiry), source de succès dans le recrutement !

Pourquoi après l’analyse des faiblesses et la mise en place scrupuleuse de plans d’actions correctifs, l’ombre de l’échec subsiste-t-elle encore ? Pourquoi tel ou tel recrutement ou collaboration ont-ils échoué ? Et si nous partions de nos forces, de nos moteurs et de nos leviers pour construire et nous projeter dans l’avenir avec confiance et enthousiasme, plutôt que de regarder très (trop) souvent où nous pourrions échouer ? Que diriez-vous de faire ce petit pas de côté pour comprendre les raisons de vos succès, tant individuels que collectifs ?

C’est ce que propose le Recrutement Appréciatif ©️ et plus globalement la démarche appréciative.

Pour bien comprendre cette démarche innovante dans le recrutement, nous sommes allés à la rencontre de Bruno CARLY, expert de la démarche appréciative au sein d’AMAHE pour vous livrer les clés du Recrutement Appréciatif ©️ !


Bruno CARLY, entrepreneur de 47 ans, originaire de Lille, a occupé différentes fonctions dans le métier des Ressources Humaines pendant ses 20 ans d’expérience au sein d’entreprises des secteurs industriels et des services. Il a toujours eu (avant même de la nommer) une sensibilité pour la démarche appréciative et la philosophie d’innovation dans l’univers du recrutement et de la fonction RH. Depuis 3 ans, il porte avec optimisme la conviction que « c’est en explorant ce qui fait sens que l’on parvient à réaliser ses rêves ». En 2016, il en a réalisé un en créant et dirigeant AMAHE Conseil & Médiation. Il apporte ainsi son expertise et expérience aux entreprises en changement pour leur permettre de se regarder autrement, d’accompagner leurs projets de transformation, grâce cette approche portée par le sens, collective et participative, dynamique et positive… Une approche fondamentalement appréciative des forces de chacun et de l’organisation !

Coach et facilitateur, il accompagne, avec une graine d’optimisme, de manière opérationnelle, systémique et stratégique les individus et les entreprises dans leurs changements organisationnels, structurels et culturels.

Toujours en mouvement, Bruno complète ses compétences en se formant aux pratiques narratives*. Il pourra ainsi accompagner individus et collectifs à la recherche de leurs fondamentaux pour avancer toujours plus loin.


Passionné, Bruno nous a rencontrés dans les locaux d’AMAHE pour nous expliquer l’appréciatif… Bonne Appréciation !  

Comment construit-on cette démarche appréciative ?

Bruno CARLY : « la démarche appréciative ou Appreciative Inquiry (AI) est née à la fin des années 80 de l’expérience de deux sociologues américains de la Case Western Reserve University de Cleveland auprès de l’hôpital de cette même ville, visant à résoudre des difficultés classiques de management et d’accompagnement du changement. Abordant le sujet sous l’angle du problème à résoudre, ils ont d’abord interviewé les équipes en tentant de comprendre les raisons de leurs difficultés afin de formuler des recommandations et de mettre en œuvre des plans d’actions correctifs et ciblés. Face à l’incompréhension du personnel hospitalier quant aux questions qui leur étaient posées, voire à la méfiance qu’elles suscitaient, les deux chercheurs ont assez vite compris qu’au contraire de ce qu’ils pensaient trouver, le niveau de coopération était élevé, les agents des différents services se sentaient engagés, l’enthousiasme était réel pour le métier qu’ils exerçaient… Ils ont ainsi décidé d’aborder leur mission d’une toute autre manière en cherchant à mettre en lumière les sources de cette réussite collective, en questionnant et en s’appuyant sur les succès, les acquis et les énergies positives afin d’imaginer un avenir enthousiasmant et de co-construire les solutions pour le concrétiser collectivement. Centrer sur la solution et non plus le problème !

L’approche appréciative part donc du principe qu’une approche diagnostique ne suffit pas à mettre en mouvement car « si le pessimiste identifie finement les excellentes bonnes raisons ou prétextes de ne pas faire, l’optimiste porté par une vision positive de l’avenir peut, quant à lui, faire bouger les montagnes ».

Bien sûr, cette démarche a une orientation volontairement déséquilibrée dans un sens positif. Mais a-t-on réellement du mal à recueillir les difficultés et les échecs ? On connaît généralement les faiblesses de notre entreprise, de nos équipes, de notre organisation, de nous-mêmes… Beaucoup moins nos forces individuelles et collectives ! L’AI met l’accent sur notre destination (là où on veut aller) et sur les forces qui nous permettent d’avancer ! »

la démarche appréciative et le recrutement
la démarche appréciative et le recrutement

Qu’est-ce-que le Recrutement Appréciatif ©️ ?

Bruno Carly : « avant de parler Recrutement Appréciatif ©️, il me semble pertinent de comprendre qu’il s’ancre dans une démarche beaucoup plus globale et profonde, la démarche appréciative. C’est une intervention sur le « why » (le « pourquoi ») et pas uniquement sur le « what » ( « quoi ») et le « how » ( « comment »). On cherche à identifier non seulement ce qu’on veut faire et comment, mais surtout et avant toute chose pourquoi on le fait, quels sont notre priorité et notre objectif final, ce à quoi on cherche vraiment à contribuer… La démarche appréciative est la recherche constante de ses moteurs, de ses leviers conscients ou inconscients de notre mise en mouvement (individuelle, collective, corporate, etc.).

Le Recrutement Appréciatif ©️ s’inscrit dans cette démarche. C’est la compréhension fine de la convergence profonde et durable entre les fondamentaux culturels de l’entreprise et les fondements positifs de la personne intégrant la société.

Le Recrutement Appréciatif ©️ ? C’est, par exemple, un dirigeant d’entreprise qui me rencontre avec une forte problématique de turn over de ses jeunes équipes. Plus de 40% de ses nouveaux collaborateurs partaient avant leur 1er anniversaire. Il ne comprenait pas : le sourcing était bon, les équipes formées, les managers impliqués, et pourtant… Quelle était la raison des départs ? Avec le Recrutement Appréciatif ©️, l’idée n’est pas de trouver la raison des 40% de départs mais, au contraire, de trouver pourquoi 60% des collaborateurs demeurent fidèles à l’entreprise ? En prenant appui sur les fondements de la démarche appréciative, nous identifions ce que j’appelle le « terreau », les ingrédients de réussite, les raisons fondamentales d’un bien-être d’entreprise pour trouver les futurs collaborateurs en adéquation avec ces éléments.

L’approche appréciative est donc une démarche globale qui inclut les individus, l’entreprise et leurs valeurs et synergies communes. Focalisée sur le positif dans toute chose, c’est-à-dire sur tout ce qui peut avoir de la valeur pour réussir le projet de demain, elle permet l’identification des forces pour avancer, grandir, changer dans la durée… En appliquant cette démarche au recrutement, on ancre la collaboration entre le futur employé et la société dans une dynamique durable, basée sur des valeurs, des modes de fonctionnement et des aspirations convergents.

* Le principe de l’approche narrative est de découvrir quelles sont les histoires qui nous constituent, et de dégager celle qui domine et nous retient prisonniers dans un schéma comportemental. Ces histoires, c’est ce que l’on se raconte à soi-même et qui donne du sens à ce que nous vivons.

Fermer le menu